Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 17:18

critiquesbd.over-blog.fr
Durant la guerre froide, Floyd Whitman jeune agent de la CIA est envoyé en Inde combattre l'ennemi communiste. 40 ans et bien des désillusions plus tard, il se retrouve au coeur d'une terrible machination impliquant la maison blanche et la mafia russe. Alors qu'il vient de retrouver Lovna, son amour de jeunesse, Floyd va devoir plonger au coeur du pouvoir pour se venger.

Genre: Espionnage
Scénario: Stephen Desberg
Dessin: Hugues Labiano
Editeur: Dargaud
Année: Janvier 2010


Dernier opus de Black Op, l’une des meilleures bande dessinées d’espionnage signée Stephen Desberg qui nous aura tenue en haleine pendant six ans !

En résumé, un ex-agent de la CIA, Floyd Whitman entreprend de régler ses comptes avec les anciens partenaires qui l'ont autrefois trahis.

Avant d'attaquer ce tome, je ne saurais trop vous conseiller de relire le volume précédent afin de vous remettre en mémoire l'ensemble des éléments qui composent la trame complexe du récit. Stephen Desberg achève de mettre en place une intrigue complexe basée sur une double narration passé/présent dans laquelle les évènements s'imbriquent de façon implacable. La conclusion de l'histoire est assez conventionnelle, mais rien qui ne vienne gâcher notre plaisir.

Le graphisme très caractéristique d’Hugues Labiano nous permet d'apprécier une nouvelle fois l'étendue de son talent. Le découpage est toujours bien fait, que ce soit dans les scènes d’action ou narratives. Cette précision renforce si besoin était la vraisemblance du récit.

Black Op constitue un thriller politique de haute volée.

Partager cet article

Repost 0
Published by PhV - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Séries

Sites Généralistes

Catégories

Audience et Statistiques

  

   un compteur pour votre site