Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 19:46

critiquesbd.over-blog.fr
Depuis l'aube des temps l'homme est fasciné par ce qui se cache dans les profondeurs des océans. La mer est trop grande, trop grande pour l'homme, même s'il lui consacre sa vie entière, il n'en verra qu'une infime partie, et comme dans les jungles terrestres, les réalités de la vie sont plus étonnantes que les fantaisies élaborées par les écrivains de science-fiction...

Genre: Fantastique
Scénario: Christophe Bec
Dessin: Eric Henninot
Editeur: Les Humanoïdes Associés
Année: Mars 2007


Avec Carthago, le prolifique Christophe Bec inaugure une nouvelle série au sein des Humanoïdes Associés.

Nous sommes au début du XXIe siècle et la raréfaction des ressources gazières et pétrolières entraîne une course effrénée pour la découverte de nouveaux gisements. Lors d’un forage sous-marin, des scaphandriers sont attaqués par un mégalodon, ancêtre préhistorique du grand requin blanc, censé avoir disparu depuis 5 millions d’années ! Cette découverte remettra t-elle en question l’équilibre écologique de la planète ?

Ce premier tome commence donc tel une aventure océanographique façon Abyss. Très vite, le fantastique des Dents de la Mer s'invite à la fête. Pour élaborer son intrigue, le scénariste Christophe Bec combine adroitement plusieurs thèmes parmi lesquels on citera l'écologie, la découverte scientifique et les considérations économiques de multinationales. Cet habile mélange nous donne une narration prenante et laisse la porte ouverte à toutes les hypothèses pour les prochains tomes. Du coté des personnages, les différents protagonistes sont introduits à point nommé dans le récit. En outre, les quelques éléments de leur passé qui nous sont donnés permettent de les apprivoiser en douceur.

Le graphisme du dessinateur Éric Henninot s'est nettement amélioré depuis sa dernière production Alister Kayne. Son trait me paraît plus maîtrisé dans un style réaliste que j'apprécie. Les planches sont des plus réussies avec de nombreux détails et une mise en couleur bien appropriée de Delphine Rieu. Mon seul bémol sera relatif à la physionomie parfois aléatoire de certains personnages, mais je chipote.

Prévue en huit tomes, cette série n'a pas fini de nous interpeller.

Partager cet article

Repost 0
Published by PhV - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Séries

Sites Généralistes

Catégories

Audience et Statistiques

  

   un compteur pour votre site