Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2005 2 13 /12 /décembre /2005 07:29

Luna Almaden
Luna Almaden est une jeune aveugle qui vit seule et partage son temps entre deux passions : la sculpture de mobiles et les romans qu'elle lit en braille. Sa mère, une riche veuve excentrique, lui verse une rente qui lui assure une certaine indépendance. Luna a une sœur aînée, Valéria. Entre elles deux, les relations n'ont pas toujours été faciles, l'handicap de Luna ayant très tôt détourné l'amour maternel. Un jour leur mère est assassinée et tous les soupçons se portent sur Luna...

Genre: Policier
Scénario: Denis Lapière
Dessin: Clarke
Editeur: Dupuis
Année: Mars 2005


Avec Luna Almaden, la collection Aire Libre s'enrichit d'un bon petit polar mené par Clarke et Denis Lapière.

L'idée de départ est intéressante puisqu'il s'agit de nous faire vivre les aventures de Luna, une jeune aveugle, en positionnant la narration suivant sa perception du monde. Le défit était attrayant car il ne doit pas être aisé d'imaginer les ressentis et sensations d'une non voyante. Le challenge me semble réussit. Au fil de l'histoire, le lecteur entre peu à peu dans la peau de Luna, aidé il est vrai par quelques cases noires simulant la cécité et intelligemment distillées.

Le scénario élaboré par Denis Lapière (Le Bar du Vieux Français, Charly) est simple mais bien ficelé. Bien qu'il s'agisse d'un polar, le parti pris du scénariste n'est pas de brouiller les pistes. Le système narratif fait que le lecteur sait Luna innocente d'emblée. La véritable question réside dans la manière dont la machination va se dénouer tant les apparences chargent la jeune femme aux yeux des principaux protagonistes. Les tenants et les aboutissants nous seront dévoilés sans rebondissements scénaristiques artificiels. Logiquement, simplement.

Pour les dessins, Clarke (Mélusine, Mister Président) adopte ici un style plus réaliste qu'à son habitude. Le trait est vif et sans fioritures. La trouvaille des cases noircies participe à l'ambiance générale de cette bande dessinée. Les couleurs des planches sont peut-être un peu froides, mais cela n'est guère dérangeant. Une mention particulière doit être donnée à la couverture très réussie et intrigante.

Voilà une histoire très plaisante à lire, mais qui se parcourt peut-être un peu rapidement.

Partager cet article

Repost 0
Published by PhV - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Séries

Sites Généralistes

Catégories

Audience et Statistiques

  

   un compteur pour votre site